EMPORT

Prononciation : an-por
Nature : s. m.

Terme de droit. Action d'emporter. Le conseil de guerre l'a déclaré à l'unanimité coupable de désertion à l'étranger, avec emport d'effets militaires, J. des Débats, 14 octobre 1862. EMPORT. Ajoutez : Il se dit aussi, en dehors des termes de droit, de l'action d'emporter.
Le ministre de l'intérieur : Considérant que l'emport de faix par les ouvriers travaillant à la construction des trains et autres travaux relatifs aux flottages des bois,.... a cessé d'être uniforme,... que sur les ports de l'Yonne supérieure, le faix se compose de sept bûches... , Arrêté du 28 mai 1816
2On l'a pris dans le sens d'action de l'emporter, d'avoir l'avantage.
La réforme avait marqué l'instant où, dans l'ordre religieux, le libre examen a pris l'emport sur la foi , PROUDHON , du Principe fédératif, p. 42
3À l'emport de, loc. adv. D'une étendue égale à.
Une maison.... composée au rez-de-chaussée d'une cuisine et d'une boutique, au premier de deux chambres, et d'un grenier sur le tout à l'emport de ces deux chambres , l'Avranchin, 17 nov. 1872, aux annonces