EMPOISONNEMENT

Prononciation : an-poi-zo-ne-man
Nature : s. m.

Action d'empoisonner. L'empoisonnement est un crime capital. Au sens actif. L'empoisonnement de Britannicus par Néron.
Mes remords ont besoin qu'un prêtre indulgemment Lave en moi le mensonge et l'empoisonnement , LEMERC. , Frédég. et Br. V, 1
Au sens passif. Les empoisonnements de la Brinvilliers, c'est-à-dire les empoisonnements commis par la Brinvilliers. Ensemble des effets produits par un poison introduit dans l'économie.
XIIIe s.
Ele avoit pourveü tout l'empoisonnement , Berte, XCV
Et la maniere de l'empoisonnement fut tele , JOINV. , 213
XIVe s.
Quant [Charles le Chauve] l'empire out tenu deux ans paisiblement, Mors fut, venans de Rome, d'ung ampoinsenement Qu'ungs juïf li douna au lieu qu'on dit Nantue , Girart de Ross. V. 192
Empoisonner.