empieger

Prononciation : an-pié-jé. Le g prend un e devant a et o ; l'é reste aigu même quand la voyelle qui suit est muette
Nature : v. a.

Prendre à un piége, retenir en un piége.
Et le rat coupa un jour la maille qui empiégeait le lion , DIDEROT , Oeuvres complètes, éd. Assezat, Paris, 1875, t. IV, p. 18
En 1, et piége.