EMPESTER

Prononciation : an-pè-sté
Nature : v. a.

1Infecter de la peste ou de toute autre maladie contagieuse. Cet hôpital fut un foyer qui empesta la ville. 2Par extension.
La vapeur du marais empestait l'air , FÉN. , Tél. VIII
3Par une exagération qui compare une mauvaise odeur à la peste, empuantir, incommoder de mauvaise odeur. Cet égout empeste le voisinage. Absolument. Cette charogne empeste. 4Fig. Corrompre comme par une sorte de peste morale, en parlant des mauvaises doctrines, des hérésies. XVIe s.
Je leur dirois volontiers que le fruict de l'experience d'un chirurgien n'est pas l'histoire de ses practiques et le souvenir qu'il a gueri quatre empestez et trois goutteux, s'il ne sçait de cet usage tirer de quoy former son jugement , MONT. , IV, 47
Je fuys les complexions tristes et les hommes hargneux comme les empestez , MONT. , IV, 163
En 1, et peste.