EMPERLER

Prononciation : an-pèr-lé
Nature : v. a.

Orner de perles. Par extension.
Une petite sueur emperlait son front , H. DE BALZAC , dans le Dict. de POITEVIN
Fig.
Malherbe emperlait trop son style , GOUJET , Bibl. franç. t. XV, p. 191, dans LACURNE
S'emperler, v. réfl. S'orner de perles.
XVIe s.
L'aultre vestue en garse, coiffée d'un attiffet emperlé , MONT. , I, 77
De l'aurore Les rivages emperlez , DU BELLAY , V, 11, verso.
En 1, et perle.