EMPEREUR

Prononciation : an-pe-reur
Nature : s. m.

1Titre donné depuis Auguste aux chefs de l'empire romain et qui n'était pas autre que le titre donné par les légions romaines au chef qui avait remporté une victoire signalée (imperator).
Je veux être empereur ou simple citoyen , CORN. , Cinna, II, 1
Le nom d'empereur, Cachant celui de roi, ne fait pas moins horreur , CORN. , ib. II, 1
2Nom donné autrefois à l'empereur d'Allemagne qui, par Charlemagne, se disait héritier des empereurs romains. Les troupes de l'empereur. 3Chef souverain de certains États. L'empereur des Français. L'empereur de Russie. L'empereur d'Autriche. L'empereur de la Chine. L'empereur du Brésil.
Il [Napoléon] a dit en saisissant son épée : j'ai assez fait l'empereur, il est temps que je fasse le général , SÉGUR , Hist. de Napol. X, 5
4Nom d'un grand poisson des mers occidentales, dit autrement espadon ou épée. Nom provincial du roitelet. Espèce de papillon diurne. Mieux vaut goujat debout qu'empereur enterré, c'est-à-dire il vaut mieux être vivant dans une condition quelque basse qu'elle soit, que d'être mort après avoir tenu le rang le plus élevé. XIe s.
Charles li reis nostre emperere magne , Ch. de Rol. I
Blancandrins vint devant l'empereür , ib. XXX
XIIe s.
L'ampereres le baise, quel [comme le] virent li baron , Sax. XI
À Soissons trovent Charle, l'empereor gaillart , ib. XXIX
.... E distrent à lur pere Que [Joseph] devorez esteit d'icele beste fere ; Puis il fu en Egipte asez plus qu'enperere, E gardi ses parenz de la famine amere , Th. le mart. 65
XIIIe s.
Onc plus belle de [que] vous ne vit rois n'emperere , Berte, IV
De rois, d'empereours et de princes eslis , ib. XX
L'en disoit que l'emperieire Farris [Frédéric II] l'avoit fait chevalier , JOINV. , 221
XVe s.
Je viens de Prague en Boheme ; l'emperiere de Rome est mort , FROISS. , II, III, 32
[le roi Charles] D'empereurs est et de ceuls de Valois , E. DESCHAMPS. , Sur le nom du roi Charles
XVIe s.
Pompeius, conquerant de la moitié du monde et empereur de tant d'armées , MONT. , I, 152
Doubles canons de calibre d'empereur , CARLOIX , VIII, 24
Provenç. emperaire, emperador ; espagn. et portug. emperador ; ital. imperatore ; du lat. imperatorem, de imperare, commander (voy. EMPIRE). Le provençal emperaire, le vieux français emperere est le nominatif, d'imperátor, avec l'accent sur ra ; emperador, empereor est le régime, d'imperatórem, avec l'accent sur to.