EMPAQUETER

Prononciation : an-pa-ke-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : j'empaquette, j'empaquetterai. Il
Nature : v. a.

1Mettre en paquet. Empaqueter du linge.
Pour aller à Lesbos, De son père défunt empaqueter les os , BOURSAULT , Fab. d'Ésope, II, 1
Je l'avais empaqueté, serré, ployé [un habit], que toute la pluie du monde n'en eût point approché , HAMILT. , Gramm. 7
2S'empaqueter, v. réfl. S'envelopper, se charger d'habits. Elle s'est empaquetée dans deux ou trois châles. Par extension. S'empaqueter, s'entasser dans une voiture. XVIe s.
Pourqoy, estimant un homme, l'estimez-vous tout en veloppé et empaqueté ? ... c'est le prix de l'espée que vous cherchez, non de la gaine , MONT. , I, 324
En 1, et paquet.