empechement

Prononciation : an-pê-che-man
Nature : s. m.

Action d'empêcher, entrave, obstacle.
.... Mille empêchements que vous ferez vous-même, Pourront de toutes parts aider au stratagème , CORN. , Nicom. V, 5
Sans empêchement, De ces bords jusqu'à Rome on arrive aisément , MAIR. , Sophon. I, 4
Vient-elle ôter aux morts les larmes que je verse, Et mettre empêchement à ce triste commerce ? , ROTROU , Antig. III, 7
En murmurant contre les empêchements , PASC. , dans COUSIN
Si nous souffrons les empêchements extérieurs en patience , PASC. , ib.
La manière dont nous supportons les empêchements , PASC. , ib. Empêchement de la langue, difficulté de prononciation.
Moyse dit à Dieu : J'ai un empêchement de langue , VOLT. , Philos. IV, 139
Terme de jurisprudence. Empêchement de mariage, obstacle au mariage de deux personnes. Empêchement dirimant, celui qui entraîne la nullité du mariage contracté au mépris de cet empêchement. Empêchement prohibitif, celui qui n'entraîne pas la nullité de mariage.
Le pape par la dispense avait levé l'empêchement de l'affinité , MAUCROIX , Schisme, liv. I, dans RICHELET
Terme d'astrologie. Empêchement de lumière, position d'une planète tardive qui se trouve entre deux planètes véloces.
Xe s.
Melz [mieux] [elle] sostendreiet les empedementz Qu'elle perdesse [que de perdre] sa virginitet , Eulalie
XIIe s.
Toute li [la] commungne de Tornai nous doit secorre, s'il sans empechement puent venir dusques là , TAILLIAR , Recueil, p. 499
Ensement [en même temps] ad asols [il a absous] les moines del covent, Les suens [siens] voleit baisier senz empeechement , Th. mart. 121
XIIIe s.
Et grans empecquemens est as baillis et as juges d'oïr longes paroles , BEAUMANOIR , V, 11
....Si comme quant aucuns se plaint d'empeecemens de lor communs , BEAUMANOIR , IX, 9
XVe s.
Nul serviteur ne parent du duc Jean Galeas de Milan donnoit empeschement au seigneur Ludovic à prendre la duché pour luy, que la femme dudit duc , COMM. , VII, 2
Empêcher.