EMBROUILLEUR, EUSE

Prononciation : an-brou-lleur, lleûz', ll mouillées
Nature : s. m. et f.

Celui, celle qui embrouille, qui jette la confusion dans les choses dont il se mêle. XVIe s.
Embrouilleur , OUDIN , Dict.
Embrouiller. EMBROUILLEUR. Ajoutez :
Tout ne serait-il pas fini depuis longtemps [dans les provinces insurgées de la Turquie], si d'habiles embrouilleurs n'avaient pris plaisir à embrouiller les fils, à multiplier les incidents ? , VALBERT , Rev. des Deux-Mondes, 1er août 1876, p. 702