EMBOUSER

Prononciation : an-bou-zé
Nature : v. a.

Garnir de bouse. XIIIe s.
Et si ort et si embousé , J. DE MEUNG , Tr. 343
XVIe s.
Le lescher se previent avec fiente de boeuf, de laquelle le boeuf est frotté par tous les lieux de son corps où il peut atteindre avec la langue ; car, ainsi embouzé, l'amertume qu'il y treuve le garde de se lescher , O. DE SERRES , 297
Sa barbe est presque toute embousée , RAB. , Garg. I, 2
En 1, et bouse.