EMBARCATION

Prononciation : an-bar-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Toute barque qui ne va qu'à la rame, et aussi un petit navire à un ou deux mâts. On l'emploie, abusivement et à tort, quelquefois comme synonyme d'embarquement, en parlant des personnes. Espagn. embarcacion, de embarcar (voy. EMBARQUER). Ce mot n'existait pas au XVIIe siècle, et Voiture qui, écrivant d'Espagne, s'en sert, le souligne : L'avis que l'on m'a donné, que cette saison n'était guères propre à la navigation pour les grands calmes qu'il y a, et que difficilement je trouverais embarquacion devant le mois de septembre, Lett. 39.