embeguiner

Prononciation : an-bé-ghi-né
Nature : v. a.

1Coiffer d'un béguin ; envelopper la tête de linge. Qui vous a si plaisamment embéguiné ? 2Fig. Infatuer, entêter.
Ceux qui se laissent facilement embéguiner des opinions , G. NAUDÉ , Apologie, p. 472
3S'embéguiner, v. réfléchi. Se courvir d'un béguin. Fig. S'infatuer.
Ce beau monsieur le comte dont vous vous êtes embéguiné , MOL. , Bourg. gent. III, 3
Pour que des successeurs de Scipion s'embéguinassent d'un pareil conte , VOLT. , Philos. III, 192
XVIe s.
S'estant noué la gorge et embeguiné comme auparavant , DESPER. , Contes, CX
Ils seront tenus de se laisser coiffer, embeguiner, enchevestrer, et mener à l'appetit de MM. les cathedrans , Sat. Mén. p. 76
En 1, et béguin.