EFFROYABLEMENT

Prononciation : è-fro-ia-ble-man ; plusieurs prononcent è-froi-ia-ble-man
Nature : adv.

D'une manière effroyable, excessive. Elle est effroyablement laide. Il mange effroyablement. Il a effroyablement dépensé depuis quelque temps. Par plaisanterie.
Mascarille : Vous ne me dites rien de mes plumes, comment les trouvez-vous ? - Cathos : Effroyablement belles , MOL. , Préc. rid. 10
XVIe s.
Il leur aura ouy reputer très heureux les riches hommes, et redouter effroyablement la mort avec horreur, ou le travail , AMYOT , Comment il faut lire les poët. 56
Redoubtant Hannibal trop plus effroyablement qu'il ne devoit , AMYOT , Fab. 53
Effroyable, et le suffixe ment.