EFFRONTERIE

Prononciation : è-fron-te-rie
Nature : s. f.

Acte d'effronté.
Le traître, dites-vous, appelle mon voyage Du nom d'effronterie et de libertinage , MAIR. , Solim. II, 4
Il faut payer d'effronterie , HAUTEROCHE , Crispin méd. II, 6
D'Aquin avait l'effronterie de vouloir faire son fils archevêque al dispetto [au mépris] de tous les abbés de la première qualité , SAINT-SIMON , 14, 156
Effronté.