EFFAROUCHEMENT

Prononciation : è-fa-rou-che-man
Nature : s. m.

Action de s'effaroucher ; état de celui qui est effarouché.
Le père Tellier se répandit en discours de la difficulté de la chose, sur un premier effarouchement qui.... , SAINT-SIMON , 350, 107
Effaroucher. EFFAROUCHEMENT. Ajoutez :
Le fruit de son plaidoyer [d'Omer Talon, dans le parlement] fut un grand et général effarouchement de la cour contre nous [jésuites] (1627) , GARASSE , Mémoires publiés par Ch. Nisard, Paris, 1861, p 197