DUNE

Prononciation : du-n'
Nature : s. f.

Monticule de sable sur les bords de la mer.
Les dunes, ces monticules sablonneux qui, si l'industrie de l'homme ne parvient à les fixer par des végétaux convenables, s'avancent vers l'intérieur des terres , CUVIER , Révol. p. 37
XVe s.
Les François ne pouvoient venir que par les dunes sur le rivage de la mer , FROISS. , I, I, 317
XVIe s.
Sur cette gayeté, l'archiduc marche sur les dunes de sable qui sont au bord de la mer avec neuf compagnies d'ordonnances , D'AUB. , Hist. III, 529
Espagn. et ital. duna, du latin dunum, en grec, mots signifiant hauteur, et donnés comme celtiques par les auteurs anciens ; ils existent encore dans le celtique moderne : kymri, irlandais et gaél. dun, tertre ; bas-bret. tun, colline. DUNE. Ajoutez : Dunes blanches, nom, dans le département de la Gironde, des dunes qui sont nues, G. BAGNERIS, Manuel de sylvic. p. 288, Nancy, 1873.