DUEL

Prononciation : du-èl'
Nature : s. m.

1Combat singulier, c'est-à-dire combat entre deux hommes.
Elle aime en ce duel son peu d'expérience , CORN. , Cid, V, 4
Il est temps ou jamais que je vous satisfasse Et qu'un duel enfin entre mon frère et moi.... , ROTROU , Antig. I, 6
Et ta seule beauté causa notre duel , ROTROU , Herc. mour. I, 4
Le vainqueur offrit le duel au nouveau roi , BOSSUET , Hist. III, 4
2Duel judiciaire, combat singulier ordonné autrefois par la justice et admis comme preuve juridique dans les questions douteuses.
Le duel a décidé de l'innocence des hommes, des accusations fausses ou véritables , LA BRUY. , XIII
Louis le Jeune, en 1168, avait ordonné que, pour une dette qui n'excéderait pas cinq sols, le duel ne pourrait avoir lieu , SAINT-FOIX , Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 76, dans POUGENS
Philippe le Bel défendit le duel en matière civile ; et l'on put plaider sans être obligé de se battre , SAINT-FOIX , ib. t. III, p. 16
3Combat singulier entre deux personnes privées et pour des offenses privées. Duel au pistolet, à l'épée. Duel au premier sang, duel qui doit s'arrêter à la première blessure, même légère, d'un des combattants.
Montrez-moi qu'il soit permis de se battre en duel , PASC. , Prov. 7
Un duel met les gens en mauvaise posture, Et notre roi n'est pas un monarque en peinture , MOL. , Fâch. I, 10
Combien de gens s'allaient autrefois battre en duel, en déplorant et en condamnant cette misérable coutume et se blâmant eux-mêmes de la suivre ! , NICOLE , Ess. mor. 1er traité, ch. X
Ces saintes ordonnances contre le duel que Votre Majesté vient de renouveler , BOURDAL. , Purif. de la Vierge, Myst. t. II, p. 193
Me direz-vous qu'un duel témoigne qu'on a du coeur, et que cela suffit pour effacer la honte ou le reproche de tous les autres vices ? , J. J. ROUSS. , Hél. I, 57
XVIe s.
Ces hommes survivans à leur honte eussent presché le malheur du duel , D'AUB. , Faen. I, 9
Par la mesme erreur qui a fait donner ce nom [estoc] aux duels [sorte d'épée] , D'AUB. , Hist. II, 481
Ce grand duel et ce poignard , D'AUB. , Faen. I, 1
Mon duel, la massacroire , D'AUB. , ib. III, 9
Lat. duellum. DUEL. Ajoutez : 4Faire un duel à quelqu'un, le contraindre à se battre.
Tu crains que pour elle on te fasse un duel , CORN. , Suiv. V, 1
1Troisième nombre dans la langue grecque et dans quelques autres, le sanscrit par exemple, qui désigne deux objets. 2Adj. Qui exprime le duel.
Le huron a un duel comme le grec, et deux premières personnes plurielles et duelles , CHATEAUB. , Amér. 113 Il faut remarquer que cet emploi est inusité.
Lat. dualis, de duo, deux. 2. DUEL. Ajoutez : - REM. Chateaubriand ayant dit personnes plurielles et duelles, le Dictionnaire observe que cet emploi est inusité.
Cela n'est pas exact ; car en voici un exemple contemporain : Le nombre deux semble emprunter sa signification à la désinence duelle , BRÉAL , Journ. des sav. oct. 1876, p. 637