DROITEMENT

Prononciation : droi-te-man
Nature : adv.

D'une manière droite, équitable, avec droiture. Agir, penser, juger droitement.
L'homme juge droitement, lorsque, sentant ses jugements variables de leur nature, il leur donne pour règle les vérités éternelles , BOSSUET , Connaiss. IV, 5
Ceux qui mettent la vertu trop haut.... ne doivent pas se vanter d'aller droitement, sous prétexte qu'ils semblent chercher une régularité plus scrupuleuse , BOSSUET , Cornet.
Bouhours (Nouv. Remarques), répondant à ceux qui condamnaient cet adverbe, dit : " Il est employé par des personnes d'une grande politesse ; il faudrait être bien hardi pour le condamner. " XIIe s.
La loi Jesu as tenu droitement , Ronc. p. 102
XIIIe s.
Après chevaucha droitement à une autre cité qui avoit non Arredoie , VILLEH. , CLIX.
XVe s.
Si fut cette chose si approchée, que, droitement, la nuit de l'an, la chose fut arrestée d'estre faite , FROISS. , I, I, 326
XVIe s.
Ce qu'on sçait droictement [bien], on en dispose sans regarder au patron, sans tourner les yeulx vers son livre , MONT. , I, 163
Usant de son eloquence droittement et librement pour la defense de la justice , MONT. , Publ. 1
Il coula un bandeau, qui tumba droittement sur la teste de Timoleon , MONT. , Timol. 10
Droite, et le suffixe ment ; provenç. dreitamen, drechamen ; catal. dretament ; espagn. derectamente ; portug. direitamente ; ital. drittamente, dirittamente.