DROGUER

Prononciation : dro-ghé
Nature : v. a.

1Faire prendre beaucoup de drogues à un malade.
Il recommande de ne jamais droguer les enfants , J. J. ROUSS. , Ém. I Droguer un mal, faire prendre beaucoup de drogues pour ce mal.
Plus on drogue ce mal, et tant plus il s'empire , RÉGNIER , Sat. X
Falsifier, altérer la qualité d'une substance. Droguer du vin, des liqueurs.
2Se droguer, v. réfl. Prendre des drogues. Il ne faut pas trop se droguer. Drogue 1. 1. DROGUER. Se droguer. Ajoutez :
C'est à vous [Chavigny, qui était malade], pendant que vous vous droguerez, d'ajuster si bien vos heures avec M. l'ambassadeur de Suède.... , RICHELIEU , Lettres, etc. t. VII, p. 28 (en 1638)
Jouer à la drogue. Fig. et populairement, attendre en perdant son temps et s'ennuyant beaucoup. Il l'a fait longtemps droguer à la porte. Drogue 2.