DRAPIER

Prononciation : dra-pié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : les dra-pié-z et les draps
Nature : s. m.

1Fabricant, marchand de draperie. Adj. Marchand drapier. Au fém. Une drapière, une marchande de drap. 2Un des noms du martin-pêcheur, dit aussi garde-boutique, deux noms donnés à cet oiseau parce qu'on s'imagine à tort que, mort et placé dans une armoire, il empêche les draps, les étoffes d'être attaqués par les teignes. XIIIe s.
Li draper de Paris establirent entre eus, qu'il ne creroient [confieraient] à nul nules de lour denrées , Liv. de just. 11
Se li drapiers ne t'en veut croire, Si t'en reva droit à la foire, Et va au change , RUTEB. , 28
XIVe s.
Justice est gardée en communication politique, quand on fait au corduennier retribucion condigne pour ses chaucemens, et au drapier pour ses draps , ORESME , Eth. 247
Drap ; provenç. draper, drapier ; ital. drappiere.