DRACHME

Prononciation : dra-gm'. Quelques-uns écrivent dragme, dit l'Académie
Nature : s. f.

1Terme d'antiquité. Poids grec qui était de 3 grammes 24 centigrammes. Monnaie grecque d'argent, valant 69 centimes.
Chaque homme de mer recevait une drachme de paye, sans ce que les capitaines de navire donnaient en particulier aux rameurs du premier rang , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvres, t. III, p. 632, dans POUGENS
2Dans les anciennes mesures de pharmacie, synonyme du gros ou huitième partie de l'once. XIIIe s.
Drame , ALEBRANT , f° 18
XIVe s.
.... je tien pour le meilleur Qu'à tout compter et bien penser [peser] à drame, Je voi assez puisque je voi ma dame , MACHAUT , p. 132
XVe s.
Car telz a hui bien de quoy, Qui n'ara vaillant une drame , EUST. DESCH. , Poésies mss. f° 89, dans LACURNE
XVIe s.
Onc Hecuba, Andromache ou Priam D'ennui et peur ne gousterent tel dragme, Voyant Hector saillir contre les Grecz , J. MAROT , V, 87
Provenç. dragma ; espagn. dracma ; ital. dramma ; du latin drachma ; du grec signifiant, une pincée, du grec, prendre, saisir. DRACHME. Ajoutez : 3La drachme grecque actuelle se divise en cent lepta (centimes), et vaut un franc (la Grèce a adopté notre système décimal pour les monnaies).