DOUTEUSEMENT

Prononciation : dou-te--ze-man
Nature : adv.

Avec doute, d'une façon douteuse.
Il ne peut souffrir qu'on parle de la victoire douteusement , BALZ. , liv. VIII, lett. 2
On sait si douteusement ce qu'on sait, que j'aime presque autant ne rien savoir , MLLE DE SCUDÉRY , Conversation de l'envie, dans RICHELET
Dont il m'a parlé plus douteusement que la première fois , BOSSUET , Lett. quiét. 412
Les gens de bonne foi devraient traiter douteusement des choses douteuses , LE CHEVALIER DE MÉRÉ , dans RICHELET
XVe s.
Humblement et douteusement [avec crainte] il servoit amour et sa dame , Bouciq. I, 8
XVIe s.
La lune l'accompaigne, ornement de la nuict, Qui d'une autre clarté douteusement reluit , DU BELLAY , IV, 71, recto.
Advantage bien doubteusement acquis , MONT. , I, 15
Douteuse, et le suffixe ment ; provenç. doptosamen ; espagn. dudosamente.