DOUBLAGE

Prononciation : dou-bla-j'
Nature : s. m.

1Terme de droit féodal. Double redevance exigée en certaines occasions. 2Terme de manufacture. Action de joindre deux fils simples. 3Terme de typographie. Répétition de mots ou de lettres. 4Terme de marine. Bande de toile qui sert de renfort dans certaines parties de la face d'une voile. Revêtement de la carène d'un navire en feuilles de cuivre. XVIe s.
Loyaux aides sont presque ordinairement le doublage [le double] des devoirs , LOYSEL , 607
Doubler. DOUBLAGE. Ajoutez : 5Terme de filature.
Enroulement d'un fil de soie avec un autre qui s'est rompu, dans le dévidage , Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. IV, p. 335
De ces 310 ouvriers 160 sont employés au bobinage, au doublage, au retordage, au gazage de l'écru , ib. p. 328