DORTOIR

Prononciation : dor-toir
Nature : s. m.

Salle commune où sont les lits dans un collége, dans une communauté religieuse, etc.
J'ai toujours compris qu'il était fort fâcheux de coucher dans les dortoirs des demoiselles, et je regarde cette obligation comme une si grande austérité que je voudrais qu'il ne s'en pratiquât guère d'autres chez nous , MAINTENON , Lett à Mme R.... 11 oct. 1693
XIIe s.
Vint i li abbes, cui Diex gart d'encombrier, Qui fist la dame en son dortoir mucier , Raoul de C. 288
XIIIe s.
Dortor et refretor avoient, belle yglise, Vergier, praiaux et troilles, trop biau leu à devise , RUTEB. , 184
Encore sachez que j'ay oy conter à un preudhomme qui gisoit ou [au] dortouer où l'abbé dormoit.... , JOINV. , 209
XVe s.
Et madame la roine tint la cour et sa feste au dortoir, et eut bien seant à table soixante dames qu'elle avoit priées , FROISS. , I, I, 31
Provenç. dormidor, dormitori ; ital. dormitorio ; du latin dormitorium, de dormire, dormir. DORTOIR. Ajoutez : 2Voy. ci-dessus DORMOIR.