DOGMATISTE

Prononciation : do-gma-ti-st'
Nature : s. m.

Celui qui, partisan des doctrines du dogmatisme, affirme des certitudes philosophiques.
Vous êtes donc les plus absurdes des dogmatistes ou les plus outrés des pyrrhoniens , DIDER. , Nouv . Pens. phil. 55
XVIe s.
Le prince des dogmatistes et philosophes, Aristote, qui pense si bien avoir asseuré sa doctrine sur des raisons inexpugnables , CHOLIÈRES , Contes, t. II, Après-dînée 4, p 139, dans POUGENS
Voilà comment des trois generales sectes de philosophie, les deux font expresse profession de dubitation et d'ignorance; et, en celle des dogmatistes qui est troisieme, il est aysé à descouvrir que la pluspart n'ont prins le visage de l'asseurance que pour avoir meilleure mine , MONT. , II, 236
Dogmatiser. DOGMATISTE. Ajoutez : 2Celui qui examine, soutient les dogmes d'une théologie, d'une Église.
Comment, en présence de ces résultats indubitables [de la critique de la Bible], conserver l'ancienne théorie de l'infaillibilité biblique, ou plutôt comment accorder les desiderata du critique avec les exigences du dogmatiste qui a besoin de conserver au recueil sacré une autorité divine ? , MAURICE VERNES , Revue philosophique, juill. 1876, p. 95
3Chez les anciens, nom d'une secte de médecins ainsi appelés parce qu'ils s'occupaient à rechercher par le raisonnement l'essence même des maladies et leurs causes occultes, mais qui, par compensation et en vertu même de leurs idées, recommandaient l'étude de l'anatomie.