DIVONNE

Prononciation : di-vo-n'
Nature : s. f.

Terme d'antiquité gauloise. Nom gaulois des fontaines.
Vis-à-vis, de l'autre côté de la rivière, était la charmante vallée du Tromeur, arrosée par une ancienne divonne ou fontaine sacrée, que le christianisme sanctifia en y rattachant le culte de la Vierge , E. RENAN , Rev. des Deux-Mondes, 15 mars 1876, p. 244
Divona, qui, dans Ausone, Cl. urb. 14, est le nom gaulois d'une fontaine.