DIVISANT, ANTE

Prononciation : di-vi-zan, zan-t'
Nature : adj.

Qui divise.
Dieu n'a pas fait la mauvaise volonté ; mais, en la divisant d'avec la bonne, il l'assujettit à l'ordre et la fait servir à la beauté de l'univers et de l'Église ; il faut donc entendre dans Dieu, lorsqu'il agit dans les pécheurs, cette opération divisante , BOSSUET , dans le Dict. de DOCHEZ.
DIVISANT. Ajoutez :
Une présence en figure [dans l'eucharistie] et une manducation en esprit, c'est-à-dire la présence la moins divisante et la manducation la moins consumante qu'on puisse jamais imaginer , BOSSUET , Explic. de la messe, 10