DISTENDRE

Prononciation : di-stan-dr'
Nature : v. a.

1Causer un gonflement excessif. Des aliments lui distendaient l'estomac. On distendit le ballon en y introduisant le gaz. Causer une extension trop considérable. Cet effort lui distendit l'articulation du poignet. 2Se distendre, v. réfl. Être distendu. La peau se distend par l'effet de certaines enflures.
Dans ce mouvement nocturne, silencieux, à travers champs, d'une colonne composée d'hommes affaiblis, de blessés et de femmes avec leurs enfants, on n'avait pu marcher assez serrés pour ne pas se distendre, se désunir et perdre dans l'obscurité la trace les uns des autres , SÉGUR , Hist. de Nap. X, 8
XVIe s.
.... Survient tumeur à la partie, laquelle distend les levres, et estant distendues, le fil les coupe , PARÉ , VII, 5
Lat. distendere, de dis.... préfixe, et tendere, tendre.