DISQUE

Prononciation : di-sk'
Nature : s. m.

1Sorte de palet très pesant, ordinairement en pierre, quelquefois en fer, et de forme ronde et aplatie, que les anciens s'exerçaient à lancer. Le jeu du disque.
Que j'aimais à le voir.... Lancer le disque au loin d'une main assurée ! , LAMART. , Méd. II, 3
2Nom donné généralement à un corps solide, mince, de forme circulaire, ayant deux surfaces parallèles. Plateau.
Une table.... vient offrir à son avide main Et les fumantes chairs sur les disques d'airain, Et.... , A. CHÉN. , 51
3Terme d'astronomie. Le corps rond du soleil ou de la lune, tel qu'il se présente à notre vue. Le disque de la lune.
L'astre des nuits, perçant un nuage funèbre, Roulait au haut des cieux son disque ensanglanté , M. J. CHÉN. , Charles IX, V, 2
4Terme d'optique. Grandeur d'un verre de lunette. 5Terme de botanique. Partie de la surface d'une feuille qui est comprise entre les bords. Portion centrale d'un assemblage de fleurs constituant une ombelle. Surface élargie d'un pédoncule de synanthérée, qui supporte les fleurons. Les fleurons du centre dans une fleur radiée. Corps charnu qui, dans beaucoup de plantes, placé sur le réceptacle, tantôt est resserré sous l'ovaire (disque hypogyne), tantôt le déborde un peu, ou s'étend bien avant sur la partie interne du calice (disque périgyne), ou semble repousser l'insertion des étamines vers l'orifice de ce dernier (disque épigyne). 6Terme de zoologie. Partie de l'aile des insectes qui se trouve comprise entre les bords. Partie convexe d'une coquille bivalve. Corps ou dernier tour de spire d'une coquille univalve. 7Terme de chemin de fer. Plaque ronde, habituellement rouge d'un côté et blanche de l'autre, qui tourne et indique par sa couleur que la voie est libre ou non. 8Demi-disque, nom vulgaire d'une espèce du genre girelle (poissons). Lat. discus ; comparez l'allem. Tisch ; danois, disk ; angl. desk, table. Voy. DAIS, qui est le même mot.