DISPERSER

Prononciation : di-spèr-sé
Nature : v. a.

1Jeter, pousser çà et là. Disperser les débris de quelque chose. Détruire en jetant çà et là les débris.
Ils disperseront vos cabanes, ils se jetteront sur vos troupeaux , RAYNAL , Hist. phil. II, 18
2Répartir çà et là, diviser. Disperser des troupes en cantonnement. Quel dommage de disperser une collection aussi précieuse ! Le printemps dispersa cette brillante société. 3Mettre en fuite, dissiper. La force armée dispersa les séditieux.
Le seul bruit de ce prince au palais arrêté Dispersera soudain chacun de son côté , CORN. , Héracl. III, 4
Que de ton nom la terreur les disperse ! , RAC. , Esth. III, 3
Vous, cependant, allez Disperser promptement vos amis assemblés , RAC. , Baj. IV, 6
Roi, peuple...., tout se vit disperser , RAC. , Esth. III, 4
4Se disperser, v. réfl. Être dispersé. La foule se dispersa.
Hé quoi ! tout se disperse et fuit sans me répondre ? , RAC. , Athal. III, 1
Le général Stenau fit ferme un moment avec deux régiments ; le moment d'après, il fut lui-même entraîné dans la fuite générale de son armée, qui se dispersa avant d'être vaincue , VOLTAIRE , Charles XII, 2
XVe s.
S'on n'y pourvoit, royaumes, tu te pers ; Un cuer vaillant puet ton fait radrecier ; Sinon, partout sera cilz mos dispers : François perdent leur temps à conseillier , E. DESCHAMPS , Conseils des François.
XVIe s.
Les ligamens se dispersent pareillement ès membranes et muscles pour les renforcir , PARÉ , I, 10
Lat. dispersum, supin du verbe dispergere, de di.... préfixe, dans le sens distributif, et spargere, répandre (voy. ÉPARS) ; provenç. disperger ; catal. dispergir ; ital. dispergere. L'ancien françois avait dispers, formé directement du participe passif dispersus.