DISCIPLINER

Prononciation : di-si-pli-né
Nature : v. a.

1Soumettre à une règle. Discipliner une maison. 2Assujettir, former à la discipline militaire. Discipliner une troupe.
Le czar poursuivant toujours le dessein de discipliner ses troupes, pendant qu'il civilisait ses sujets , VOLT. , Charles XII, 2
3Donner la discipline. 4Se discipliner, v. réfl. Se former à la discipline. Se donner des coups de discipline. XIIe s.
En peu de terme l'ont tout decipliné [mis à mort, mis en pièces] , Ronc. p. 202
Car en cel jur meesmes qu'il fu si decolpez, Eut este saint Thomas treis feiz disciplinez , Th. le mart. 156
Encor faiseit il plus al cor mal endurer ; Chascune nuit faiseit sa char discipliner, E à verges trenchanz e batre e descirer , ib. 102
XIVe s.
Il appartient à tout homme bien discipliné enquerir de chascune chose la certaineté selon la maniere et en tant comme la nature d'elle le peut recevoir , ORESME , Eth. 1111
Enseigner et discipliner les enfants , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVe s.
Car par hostels et par maisons Faisoient les enfants cerchier, Et de leur nature encerchier, Là où le plus il s'inclinoient ; Et à ce les disciplinoient, En quelque labour que ce fust , FROISS. , Poésies mss. p. 339, dans LACURNE
Discipline ; provenç. et espagn. disciplinar ; ital. disciplinare.