DISCIPLINAIRE

Prononciation : di-si-pli-nê-r'
Nature : adj.

Qui concerne la discipline. Le pouvoir disciplinaire.
Le développement croissant [sous saint Grégoire] des questions canoniques et disciplinaires, qui tendaient à remplacer les questions dogmatiques suffisamment élaborées dans les cinq conciles généraux qui s'étaient tenus jusque là , MONTALEMBERT , Moines d'Occident, t. II, p. 139 Peines disciplinaires, celles qui regardent les fautes contre la discipline, et qui sont appliquées par les conseils spéciaux dans chaque corps, ou par les cours supérieures et non par les tribunaux ordinaires. La suspension d'un instituteur, avec ou sans privation de traitement, est une peine disciplinaire.
Discipline. DISCIPLINAIRE. Ajoutez : 2S. m. Lieu où l'on soumet à une discipline particulière.
On les retenait [les jeunes filles assistées qui se conduisaient mal] pendant un ou plusieurs mois, suivant les circonstances, dans une sorte de disciplinaire situé dans un quartier à part de la maison [l'hospice des Enfants assistés] , O. D'HAUSSONVILLE , Rev. des Deux-Mondes, 1er oct. 1876, p. 500