DILIGENTER

Prononciation : di-li-jan-té
Nature : v. a.

1Presser quelqu'un de mettre de la diligence.
Le maréchal de Joyeuse se tint au pont pour maintenir l'ordre et diligenter tout , SAINT-SIMON , 22, 261
Vendôme se mit à faire tout ce qui étoit en lui pour diligenter une conquête si différente de ce qu'il se l'était figurée , SAINT-SIMON , 283, 94 Absolument. Mettre de l'activité. Il faut diligenter.
2Se diligenter, v. réfl. Mettre de la diligence à ce qu'on fait.
Notre galant s'étant diligenté Se retira.... , LA FONT. , Mul.
XVe s.
Lesquelz ambassadeurs avoient si bien diligenté que.... , COMM. , II, 7
XVIe s.
J'ay faict ce que j'ay peu pour diligenter mon voyage , MARG. , Lett. 30
Je vous prie vous diligenter en sorte que vous ne demeurés après le roi , MARG. , ib. 113
Je voys [vais] coucher à Medine, où je pense trouver Brion, et ne fauldray à le vous diligenter , MARG. , ib. 22
Haster les mariniers de diligenter et de se sauver , MONT. , I, 63
Il diligenta si bien qu'il devancea de beaucoup ses sommiers qui portoient les vivres , AMYOT , Brutus, 31
Fut tellement diligenté [on se hâta tellement] , DUBELLAY , Mém. liv. VIII, f° 248, dans LACURNE
Diligent.