DILIGENCE

Prononciation : di-li-jan-s'
Nature : s. f.

1Soin attentif et appliqué.
Bien que la femme eût connaissance du mauvais effet que sa diligence à se parer opérerait et au corps et en l'âme de ceux qui la contempleraient ornée de riches et précieux habits , PASC. , Prov. 9
On a employé à examiner cette matière la plus grande diligence qui se puisse désirer , PASC. , ib. 19
J'ai donc feint une lettre avecque diligence, Comme d'un grand seigneur écrite à Trufaldin , MOL. , l'Etour. II, 14
Ah ! quittez d'un censeur la triste diligence , RAC. , Brit. I, 2
Vous auriez vu dans Esaïe les élus aussi rares que ces grappes de raisin qu'on trouve encore après la vendange et qui ont échappé à la diligence du vendangeur , MASS. , Car. Petit nombre des Élus. Faire ses diligences, faire toutes ses diligences, apporter beaucoup de soin.
Alexandre faisait toutes les diligences imaginables pour découvrir.... , VAUGEL. , Q. C. 226
Je faisais pour lui toutes les diligences qu'il eût dû faire pour moi , SCARRON , Rom. com. II, 14
Celles qui avaient été nommées avaient fait leurs diligences , SÉV. , 399
J'ai fait les diligences qu'il fallait pour vous procurer les tableaux , BOSSUET , Lett. quiét. 55
Comme il paraît par les lettres qu'on a encore en original dans la bibliothèque du roi où il rend compte de ses diligences , BOSSUET , Var. VII, § 61
Je vais faire mes diligences pour être payé de mes gages , VOLT. , Jeannot.
Terme de jurisprudence. À la diligence d'un tel, sur la demande et la requête formée par une personne. On dit aussi poursuites et diligences d'un tel. Dans ce sens : Faire ses diligences contre quelqu'un.
2Activité qu'on apporte dans l'exécution d'une chose. S'il revient demain avec la commission faite, sa diligence aura été très grande. Il mit peu de diligence à faire un si court trajet. Faire acte de diligence.
Aux desseins importants la diligence importe , ROTROU , Vencesl. III, 3
Il faut user de diligence extrême , LA FONT. , Orais.
Nous nous sommes plaints que la mort a effacé pour ainsi dire sous le pinceau même, un tableau qui s'avançait à la perfection avec une incroyable diligence , BOSSUET , Duch. d'Orl.
En effet, quelle diligence ! en neuf heures l'ouvrage est accompli ; il [Dieu] s'est hâté de la tirer du milieu des iniquités , BOSSUET , ib.
Tout dépend du secret et de la diligence , RAC. , Iphig. IV, 10
De Narbas à mes yeux l'adroite diligence , VOLT. , Mérope, I, 4 Faire diligence, se dépêcher, se hâter.
Quelque diligence que je puisse faire , SÉV. , 151
Adraste avait fait une incroyable diligence pour faire le tour d'une montagne presque inaccessible , FÉN. , Tél. XVI
En diligence, loc. adv. Promptement, en toute hâte.
Si vous me l'ordonnez, j'y cours en diligence , CORN. , Poly. IV, 1
Sur nous à main armée il fond en diligence , CORN. , Rodog. I, 6
Prince, que tardezvous ? partez en diligence , RAC. , Brit. V, 2
Il se tourna en diligence vers le camp des alliés , FÉN. , Tél. XIX.
3Terme d'enseignement religieux. Devoir écrit, sorte de résumé de la leçon du prêtre que font surtout, parmi les jeunes filles, celles qui sont les plus diligentes. Dans l'enseignement profane, diligence se dit souvent d'un devoir fait ou d'une leçon apprise du bon gré de l'élève, le professeur ne l'exigeant pas. 4Voiture publique de voyage, ainsi nommée à cause de la rapidité que les diligences promettaient et qu'elles ont en partie effectuée pour le parcours. Prendre la diligence de Bordeaux. Il est parti par la diligence. Bureau de diligence. Familièrement. C'est la diligence embourbée, se dit d'une personne trop lente dans ce qu'elle fait. Les personnes qui sont dans une diligence. La diligence dîne en tel endroit. Cheval de diligence, catégorie de chevaux admise par les hippologues et propre au service des postes et des diligences. Diligence d'eau, ou, simplement, diligence, se disait pour coche, bateau public de voyage. Dans les chemins de fer, on nomme diligences des wagons de première classe qui, devant recevoir moins de voyageurs, ont en effet la forme d'une caisse de diligence. Diligence est une locution abrégée pour carosse de diligence, qui s'est dit d'abord (voy. CARROSSE). XIIIe s.
Le roy, qui metoit grant diligence comment le menu peuple feust gardé , JOINV. , 297
XVe s.
Monseigneur Jean le Bel, qui grand cure et toute bonne diligence mit en cette matiere , FROISS. , Prol.
[Dans la cour].... ami n'y a, n'amie, Congnoissance, diligence, raison, Maniere, sens, honeur, discretion , E. DESCH. , De l'intér. des cours
Aucuns dient que diligence passe sens ; mais qui tous les deux peult avoir ensemble, il ne fault mie à atteindre maints grands biens , Hist. de J. Bouciq. Paris, 1620, p. 332, dans LACURNE
Et fist grant diligence d'envoyer vers ces deux princes , COMM. , III, 11
XVIe s.
Sus l'heure envoya le basque son lacquay querir à toute diligence Gargantua , RAB. , Gar. I, 28
En diligence [à la hâte] , LANOUE , 621
Changeant de chevaulx pour faire diligence , MONT. , III, 95
Ils font des extremes diligences , MONT. , III, 96
Ils marcherent en toute diligence vers Rome , AMYOT , Cam. 29
Il ne defendit pas à ses citoyens ceste diligence de mesnager , AMYOT , Arist. et Caton, 5
.... Passant les diligences De leurs grands tours [des astres] , ST-GELAIS , (25)
Diligence passe science , COTGRAVE ,
Provenç. et espagn. diligencia ; ital. diligenzia ; du latin diligentia, de diligens, diligent. DILIGENCE. Ajoutez : - REM.
Sous Louis XV, ce n'était plus en carrosse, mais en coche qu'on voyageait.... 5 jours en été, 6 jours en hiver suffisaient désormais pour arriver de Paris à Lyon (125 lieues) ; cela faisait, dans la belle saison, 25 lieues par jour ; et on trouvait cela si beau que le nom flatteur de diligence fut inventé précisément pour cette voiture , DE FOVILLE , l'Économiste français, dans Journ. offic. 8 oct. 1876, p. 7381, 3e col.