DILATOIREMENT

Prononciation : di-la-toi-re-man
Nature : adv.

Terme de pratique. D'une manière dilatoire ; avec des délais ou retards. On jugeait une affaire péremptoirement quand on ne faisait pas d'écriture, et dilatoirement quand on en faisait. XIVe s.
Que l'en y procede et face les parties proceder, et à ce soit tenues par pures peremptoires, et sans mettre en escript de par ces dites parties, se elles conjointement ne s'accordent au contraire, c'est assavoir au bailler par escript dilatoirement y proceder , Ordonn. des rois de France, t. III, p. 658
Dilatoire, et le suffixe ment.