DILATER

Prononciation : di-la-té
Nature : v. a.

1Rendre plus ample, plus large. Dilater un ballon. Dilater le canal de l'urètre. 2Terme de physique. Faire changer de volume à un corps par l'influence de la chaleur. Fig. Dilater ses voies, étendre le cercle de ses dées, de ses actions.
Dilatez vos voies, et laissez ces choses très indifférentes , BOSSUET , Lett. Corn. 108
3Fig. Dilater le coeur, le rendre plus content, plus accessible aux bons sentiments.
L'espérance qui nous dilate présentement le coeur , SÉV. , 456
Dilatez vos coeurs par la charité , BOSSUET , Perf. rel.
4Se dilater, v. réfl. Être dilaté. L'air se dilate par la chaleur.
Le sang, étant conduit dans le coeur, s'y échauffe et s'y dilate par la chaleur naturelle à cette partie , BOSSUET , Connaiss. II, 11 Devenir plus large.
Que je veuille regarder loin, la prunelle de l'oeil se dilate, et au contraire elle se resserre quand je veux regarder de près , BOSSUET , ib. III, 12
S'étendre.
Le bien n'est qu'un bien commencé, s'il ne s'achève en se dilatant , BALZ. , 2e Disc. s. la cour.
Le nouveau peuple se dilate jusqu'aux extrémités de la terre , BOSSUET , Hist. II, 7
Il y a dans l'esprit comme un levain, d'orgueil qui s'enfle et se dilate par la science , FLÉCH. , Panég. II, p. 233
Qui ne sait que l'esprit du siècle est un poison qui s'enflamme et se dilate par de tels exemples ? , FLÉCH. , Marie-Thér.
En termes mystiques, laisser épandre son coeur.
Renouvelez-vous, dilatez-vous sur l'oraison , BOSSUET , Lett. abb. 143
XIVe s.
Et est illiberalité un vice qui moult se dilate et extent et à pluseurs gens , ORESME , Eth. 110
XVIe s.
C'est lui qui a pris possession de tous peuples, et de toutes regions du monde, en dilatant son royaume partout , CALV. , Instit. 80
Ces considerations feront qu'autant que nostre coeur est enserré en la croix, d'autant il sera dilaté de joie spirituelle , CALV. , ib. 557
Les choses aperitives.... ouvrant les passages et les dilatant , MONT. , III, 219
Un instrument qui se dilate et ouvre par le benefice d'une vis , PARÉ , VII, 11
Provenç. et espagn. dilatar ; ital. dilatare, du latin dilatare, de di.... préfixe, et latus, large (voy. LÉ).