DILAPIDER

Prononciation : di-la-pi-dé
Nature : v. a.

Dissiper par une dépense excessive et sans règle. Ce ministre a dilapidé les finances. XIVe s.
Que l'empereur ou le roi dilapide et detruise son royaume ou qu'il soit tyran, toutefois au pape n'appartient pas de le deposer , Songe du vergier, dans le Dict. de DOCHEZ
XVIe s.
En moins de quatorze jours il dilapida le revenu certain et incertain de sa chastellenye pour troys ans , RAB. , Pant. III, 2
Lat. dilapidare, de di.... préfixe latin, et lapidare, jetter des pierres (voy. LAPIDER) : proprement disperser comme des pierres qu'on jette. DILAPIDER. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
Voiez les.... Les cors noirs et delapidés ; C'est d'eles veoir grant pitez , Dits de Watriquet, p. 390