DIGESTION

Prononciation : di-jè-stion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Terme de physiologie. Fonction caractérisée par la dissolution, la liquéfaction et l'absorption des aliments venus du dehors, avec déjection des résidus. Elle se décompose en digestion stomacale, celle qui se fait dans l'estomac à l'aide du suc gastrique ; digestion intestinale, celle qui se fait dans l'intestin après le mélange des aliments avec la bile ; et digestion des matières grasses, celle qui se fait à l'aide du suc pancréatique. 2Élaboration des aliments dans les voies digestives. Digestion pénible. Digestion laborieuse. Digestion facile.
Un homme ne se lèverait pas de table à la hâte, de peur de troubler la digestion , BALZ. , Liv. III, lett. 23
Cliton n'a jamais eu toute sa vie que deux affaires, qui sont de dîner le matin et de souper le soir ; il ne semble né que pour la digestion , LA BRUY. , XI
Il passe sa vie à faire la digestion , LA BRUY. , XII
On ne mange point du métal, les pistoles sont de mauvaise digestion , FÉN. , t. XIX, p. 49
Les tempéraments chez qui la digestion est un peu lente et l'esprit prompt et à qui la casse fait un bon effet, durent d'ordinaire plus longtemps que les corps frais et dodus , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 17 mai 1775
Les sucs salivaires en facilitent la digestion [des aliments] , J. J. ROUSS. , Ém. I Fig. Cela est de dure digestion, cela est difficile à souffrir, à croire, à surmonter, etc.
Je dis à M. le prince que M. le cardinal pourrait fort facilement se tromper dans ses mesures, et que Paris serait un morceau de dure digestion , RETZ , II, 181
L'affectionné serviteur est d'une dure digestion , SÉV. , 223
Ces retranchements [fortifications], examinés et tournés, furent trouvés de digestion trop dure ; il fallut prendre des détours , SAINT-SIMON , 118, 31
Ce livre est de dure digestion, est un morceau de dure digestion, c'est-à-dire il est difficile à entendre, ou pénible à lire.
3Terme de pharmacie. Séjour d'une substance médicinale dans un liquide propre à en extraire quelques principes à l'aide d'une température plus élevée que celle de l'atmosphère. 4Terme de médecine. Maturation d'une humeur ou de tumeurs considérées comme crues. La digestion d'une tumeur à l'aide d'un onguent. COCTION, DIGESTION, MACÉRATION. La coction a pour but de préparer, à l'aide du feu, certains aliments pour la nourriture, et certaines autres choses pour des emplois divers (par exemple, cuire des briques). La digestion pharmaceutique a pour but d'extraire, à l'aide d'un liquide et d'une température plus élevée que celle de l'atmosphère, certains principes d'une substance. La macération a le même but que la digestion, emploie, comme elle, un liquide, mais se fait à la température atmosphérique. XIIIe s.
El [les choses] pueent [peuvent] lor compleccions, Par diverses digestions, Si changer entre aus [elles], que cis changes Les met souz especes estranges Et leur tolt [ôte] l'espece premiere , la Rose, 6294
XIVe s.
La nutrition ou digestion se fait mieux en dormant , ORESME , Eth. 30
Comme en medecine se aucuns savoient en general que chars legieres sont de bonne digestion et saines , ORESME , ib. 180
XVIe s.
Cela eust esté trouvé un peu de mauvaise grace et de difficile digestion , CHOLIÈRES , Contes, apres-dînée 1
Génev. digession ; provenç. digestio ; espagn. digestion ; ital. digestione ; du latin digestionem, de digestum, supin de digerere, digérer.