DIAPASON

Prononciation : di-a-pa-zon
Nature : s. m.

1Terme de musique. Nom de l'octave chez les Grecs et les Latins. 2L'étendue des notes d'une voix ou d'un instrument, du son le plus grave au plus aigu. Le diapason de la clarinette a cinq ou six notes de plus que celui de la flûte. Fig. La manière d'être générale, en parlant des moeurs, des opinions.
Joignez le diapason des moeurs nationales, et vous entendrez le vieil Horace dire de son fils : Qu'il mourût ! , DIDEROT , Sur les caract.
Fig. Se mettre au diapason de quelqu'un, se conformer à sa manière de voir, de sentir. On lui fera baisser le diapason, on lui fera baisser le ton. Hausser le diapason, élever la voix, élever ses prétentions.
3Petit instrument d'acier à deux branches qui donne le la, ou, plus généralement, une note déterminée.
L'invention du diapason, tel qu'il est aujourd'hui connu de tout le monde, peut être approximativement fixée au premier quart du XVIIIe siècle , LAFAGE , De l'unité tonique et de la fixation d'un diapason universel, § X Le diapason, appliqué vibrant au vertex ou sur les dents, produit, pour celui qui l'écoute ainsi, un son très intense, surtout quand on bouche le conduit auditif externe ; il sert à faire distinguer les surdités qui dépendent d'une lésion de l'oreille, de celles qui proviennent du nerf auditif ou du cerveau. Sorte de petit instrument à vent qui sert au même usage que le diapason.
Le sifflet-diapason était un véritable sifflet, ayant le bec et la lumière disposés comme ceux de nos flageolets , LAFAGE , ib. § VII
Diapason normal ou officiel, celui qui a été arrêté le 16 février 1859, par le ministre d'État, comme devant régler le conservatoire et tous les théâtres subventionnés. Le la y fait 870 vibrations par seconde, à la température de 15°.
4Échelle dont les fondeurs se servent pour connaître la grandeur, l'épaisseur et le poids des cloches. XIIIe s.
Li douz ton diatesalon, Diapante, diapason , Bataille des 7 arts
Latin, diapason, octave ; termes grecs signifiant par et toutes (les notes) : en parcourant toutes les notes. DIAPASON. Ajoutez : On appelle aussi diapason le degré d'acuité ou de gravité de tout le système de notes d'un instrument, degré d'ailleurs réglé par l'instrument étalon appelé diapason. On dit par exemple : Je ne puis m'accompagner sur ce piano dont le diapason est trop élevé. Fig. Diapason s'applique aux couleurs et à leurs nuances, comme il s'applique aux sons.