DIANE

Prononciation : di-a-n'
Nature : s. f.

1Déesse de la chasse et aussi déesse de la lune, chez les Latins. Poétiquement. La lune. 2Dans le langage des alchimistes, l'argent, qui se disait aussi la lune. Terme d'ancienne chimie. Arbre de Diane, assemblage de cristaux produit par une dissolution de nitrate d'argent et de mercure. Un peu de mercure jeté dans une solution d'argent par l'esprit du sel ammoniac procure cette végétation, en attirant l'argent et le divisant en très peu de temps dans des rameaux et des feuillages qui représentent cet arbre chimique, Mém. de la soc. royale de Berlin, p. 62, dans RICHELET. 3Espèce de guenon d'Afrique. Espèce de papillon diurne. Lat. Diana, contraction de Djâna, déesse femelle répondant à Janus (voy. JANUS). Batterie de tambour qui se fait à la pointe du jour. Battre la diane.
Ce n'était pas Madrid, le Kremlin et le Phare, La diane au matin fredonnant sa fanfare , V. HUGO , Crép. 5
XVIe s.
Faire un grande diligence la nuict, et arriver à la diane, indubitablement on les surprendroit , LANOUE , 567
Ils firent partie pour aller à une diane attaquer deux compagnies françoises , D'AUB. , Hist. I, 327
Aller en embuscade et bailler la diane , BOUCHET , Serées, liv. I, p. 403, dans LACURNE
Ô fortuné celui qui bien loin de la guerre.... Qui ne sçait quel mot c'est que cargue, camisade, Sentinelle, diane, escarmouche, embuscade , RONS. , 936
Espagn. diana, diane ; ital. stella diana, étoile du matin ; d'un ancien adjectif diano, dérivé de dia, jour ; dia vient du latin dies, jour (voy. DIURNE). DIANE. Ajoutez : 4La 78e planète télescopique, découverte en 1863 par M. Luther.