DEVIS

Prononciation : de-vi ; l's se lie : un de-vi-z important
Nature : s. m.

1Description des travaux qu'on doit exécuter pour la construction d'un bâtiment, avec l'estimation des dépenses. Faire un devis. Les dépenses vont presque toujours au delà des devis. Terme de jurisprudence. Devis et marché, acte par lequel sont réglés la forme, le poids, la mesure, la quantité, la quotité et le prix d'un ouvrage, et les obligations respectives de celui qui fait faire l'ouvrage et de celui qui l'entreprend. 2Menus propos, entretien familier. De joyeux devis.
Qui plus suffisamment entrant sur le devis , RÉGNIER , Sat. X
Un jour qu'ils étaient en devis , LA FONT. , Rich.
Tuez-vous donc vite ; ah ! que de longs devis , MOL. , l'Ét. II, 7
XIIe s.
Car j'ai esté longtemps à son devis [à son service], Et serai mais tant com je serai vis [vivant] , Couci, p. 124
Or est l'amors coneüe et provée ; D'or en avant [je] serai à vos devis , QUESNES , Romancero, p. 107
Herupois sont mandé pour voir le vos devis , Sax. XXIV
Nous en ferons justice tout à nostre devis , ib. XXVI
XIIIe s.
Trop par fu bien fet le chastel, Onques nus hons ne vit si bel, Or vos en ferai le devis [la description] , Ren. 21999
Qui autel vie avoir porroit, De mieudre bien se sofferroit [se passerait], Qu'il n'est nul greignor paradis Qu'avoir amie à son devis , la Rose, 1308
Ce ne pot estre fet ne par devis ne par testament , BEAUMANOIR , LXX, 8
Et estoit contenus en son testament, que ses devis fust paiés de ses cozes , BEAUMANOIR , XII, 2
XVe s.
Après ces devis [propos] je prins congé d'eux , COMM. , VIII, 7
Il oyoit les bons devis [propos] qui à cette cause se faisoient , LOUIS XI , Nouv. LXXIII
Assez s'en doutoit, attendu le regard, devis et esbattement qu'il avoit vu entre eux deux , LOUIS XI , ib. LXXVI
XVIe s.
Octroyez moi de funder une abbaye à mon deviz [à mon gré] , RAB. , Gar. I, 52
Sa leçon se fera tantost par devis [causerie], tantost par livre , MONT. , I, 174
Je choisirois plus tost de sçavoir au vray les devis qu'il tenoit en sa tente à quelqu'un de ses privez amis, la veille d'une bataille, que les propos qu'il teint le lendemain à son armée , MONT. , II, 107
De bons et graves devis , AMYOT , Lyc. 19
Quant à l'Odeon, on dit que Pericles en bailla le devis et l'ordonnance , AMYOT , Péricl. 29
La maçonnerye cy après declairée, selon le divis et ordonnance à eulx faicte par le dit maistre maçon , Marché fait, Bibl. de l'École des Chartes, 4e série, t. III, p. 63
Provenç. devis ; ital. diviso ; du latin divisum, divisé : proprement, chose divisée, division, de là choix, gré, propos.