DETTEUR

Prononciation : dè-teur
Nature : s. m.

Débiteur, celui qui doit.
Ainsi bien souvent vous qui êtes créancier serez condamné envers votre detteur, pource qu'il se trouvera qu'il n'a pas tant du vôtre comme vous avez du sien , MALH. , le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 4
Je connais maint detteur, qui n'est ni souris-chauve, Ni buisson, ni canard, ni dans tel cas tombé.... , LA FONT. , Fabl. XII, 7 Inusité présentement.
XIIIe s.
Por ce que fins et agreable Fusse vers tous mes bienfaitors, Si cum doit faire bons detors, Rendi graces dix fois ou vint , la Rose, 22014
Les dettes son pere [il] paia ; Ses detteurs trestous apaia , Bl. et Jehan, 2141
XVIe s.
Il n'est point de presteur, S'il veut prester, qui ne fasse un debteur , MAROT , Ép. au roi pour avoir été dérobé.
Lat. debitor, de debere, devoir (voy. DEVOIR, verbe).