DESSINER

Prononciation : dè-si-né
Nature : v. a.

1Faire le dessin de quelque objet. Dessiner une figure d'après nature. Dessiner un paysage, des arabesques, un plan. 2Terme de musique. Faire le dessin, concevoir l'ordonnance d'un morceau. Dessiner un point d'orgue. 3Figurer.
Ces galeries écroulées dessinaient les places publiques , VOLNEY , Ruines, 2
Ses cheveux [de Phédon], effleurés du souffle de l'automne, Dessinaient sur sa tête une pâle couronne , LAMART. , Socr. 345 Un vêtement qui dessine bien les formes, c'est-à-dire qui fait bien ressortir les formes du corps.
4V. n. Dessiner au crayon, à la plume.
Dessiner est un très joli plaisir, mais écrire est un plaisir utile , MAINTENON , Lettre au duc de Noailles, 11 déc. 1700 Terme de peinture. Tracer les contours des figures d'un tableau. Ce peintre colorie mieux qu'il ne dessine.
5Se dessiner, v. réfl. Se montrer avec des contours bien arrêtés. Les Alpes se dessinent à l'horizon.
Quelques têtes de chameau se dessinaient dans l'ombre , CHATEAUB. , Mart. II, 226 Fig. Être marqué, être apparent. Deux grandes opinions, deux grands partis se dessinaient.
On a écrit autrefois dessigner :
Comme un homme Qui dessigne de l'oeil mille châteaux en l'air , RÉGNIER , Élég. II
Autre forme et ancienne prononciation de désigner (voy. ce mot).