DESSERVANT

Prononciation : dè-sèr-van
Nature : s. m.

Prêtre qui dessert une cure, une chapelle. Dans un sens plus général.
On appelait ministres les desservants des églises protestantes , VOLT. , Moeurs, 138
DESSERVANT, CURÉ. À présent on donne le nom de curé au chef ecclésiastique d'un chef-lieu de canton, tandis que, dans toute commune autre que les chefs-lieux de canton, le chef du service ecclésiastique est appelé desservant. Le territoire d'un desservant est également nommé paroisse ; il est aussi dit spécialement succursale. Desservir.