DES

Prononciation : dê ; l's se lie : dê-z hommes
Nature : art. plur.

contracté pour de les, et qui se dit pour le masculin et le féminin.
N'es-tu pas dans ces lieux Où la haine des rois, avec le lait sucée.... , RAC. , Bérén. IV, 4
S'il n'est pas des plus beaux, il est des agréables , MOL. , l'Étour. I, 6
Je lui ai bien fait entendre que vous n'étiez point une dupe, pour vous demander des cinq ou six cents pistoles , MOL. , Scapin, II, 8 Pris partitivement, quelques. Des hommes recommandables pensent que....
Pris partitivement, il faut, quand un adjectif précède, dire en général de et non des : de bons vins, de bonnes gens. Mais on pourra se servir de des, quand le mot, en raison de l'usage, peut être considéré comme ne formant qu'un seul mot avec son adjectif : des jeunes gens, des jeunes hommes. On reviendra à de, si on met devant l'adjectif un mot qui le modifie : de tout jeunes gens. XIe s.
Blancandrins fut des plus saives paiens , Ch. de Rol. III
Là où cist furent, des autres i ot bien , ib. VIII
XIIe s.
La disme eschelle est des barons de France , Ronc. p. 134
Faisons des bierres de verges et de peaus , ib. p. 150
De (voy. DE), et les (voy. LE, LA). DES. - REM. Ajoutez : 2Racine a dit :
Qui sait si... Ce roi... N'accuse point le ciel qui le laisse outrager, Et des indignes fils qui n'osent le venger , RACINE , Mithr. I, 3 À ce sujet Racine le fils remarque : " Il faut nécessairement d'indignes, je crois que c'est une faute d'imprimeur qui s'est conservée dans toutes les éditions. L'auteur avait mis, selon les apparences, et deux indignes fils. " D'autres éditeurs ont mis et ses indignes fils. Il paraît bien que la vraie leçon est des indignes fils (voy. au Supplément DE, Remarque 7).
1À partir de, à dater de, à compter de.
L'homme dès sa naissance.... Nous nous aimions tous deux dès la plus tendre enfance , RAC. , Théb. II, 1
Demain, dès cette nuit, je prendrai des mesures , RAC. , Athal. V, 2
2Dès, placé devant un adverbe ou nom de temps.
Peut-être dès demain, dès la nuit, dès ce soir, J'en verrais des effets que je ne veux pas voir , CORN. , Poly. V, 1
C'est donc dès maintenant et sans différer que nous devons donner nos soins à.... , BOURD. , Pensées, liv. I, p. 103
Cependant le sénat.... Dès hier vous nomma gouverneur de l'Asie , VOLT. , Catil. II, 3 Dès longtemps, depuis longtemps.
Et vos soins trop prudents Les ont [mes amis] tous écartés ou séduits dès longtemps , RAC. , Brit. III, 5
Vous m'aimez dès longtemps ; une égale tendresse Pour vous depuis longtemps m'afflige et m'intéresse , RAC. , Mithr. II, 6
Dès avant, même avant.
Moi je vins hier ? - Sans doute ; et dès avant l'aurore Vous vous en êtes retourné , MOL. , Amphit. II, 2
3Dès, placé devant un nom de ville ou un adverbe de lieu et signifiant à partir de là.
Vous savez qu'il tomba malade dès Amboise , MAINTENON , Lett. à l'abbé Gobelin, 27 oct. 1675
Mme de Chaulnes prend ses mesures dès ici pour s'en aller à Chaulnes trois jours après son arrivée , SÉV. , Lett. 16 oct. 1687
Ce grand sacrifice était déjà commencé dès Smolensk ; Rostopchine l'acheva , SÉGUR , Hist. de Nap. VIII, 2
4Dès lors, loc. adv. Dès ce moment, dès ce temps, aussitôt. Il avait dès lors imaginé ce moyen. Dès lors il commença ses poursuites.
Il me souvient pourtant que, s'il fut notre appui, Nous vous dûmes dès lors autant et plus qu'à lui , CORN. , Pomp. III, 2
Ah ! si d'un autre amour le penchant invincible Dès lors à mes bontés vous rendait insensible , RAC. , Mithr. IV, 4
Mais, seigneur, c'est un roi malheureux et soumis, Et dès lors je le compte au rang de mes amis , RAC. , Alex. V, 1 Dès lors que, du moment que, par cela que.
Les grands se font honneur dès lors qu'ils nous font grâce , LA FONT. , Fabl. I, 14
5Dès là, loc. adv. À partir de là, en conséquence.
Les mêmes raisons mettent Jésus-Christ au-dessus d'une si vaine accusation, qui dès là, comme nous l'avons remarqué, ne sert plus qu'à justifier que ses miracles sont incontestables , BOSSUET , Hist. II, 12
Cette vie n'est pas une vie chrétienne, et dès là c'est une vie de réprobation et d'infidélité , MASS. , Car. Salut.
J'insistai sur l'inutilité et dès là sur l'indécence d'un article qui ne réglait rien , SAINT-SIMON , 299, 87
Il [Descartes] commence par supposer que l'âme ne peut avoir aucune influence sur le corps, et dès là il s'avance trop , VOLT. , Newton, 1 Dès là que, loc. conjonctive. Puisque, attendu que.
Quand le cerveau et le coeur demeureraient en leur entier, dès là que les esprits manquent, les ressorts cessent faute de moteur , BOSSUET , Connaiss. II, 12
Dès là que Jésus-Christ nous donne son corps, dès là.... , BOSSUET , Euch. 2
Dès là que vous vous prêtez à tout vos penchants, pourvu qu'ils n'aillent pas jusqu'à l'infraction visible et grossière du précepte.... dès là vous renoncez au désir de votre perfection , MASS. , Car. Tiéd. 1
Vous appartenez à Jésus-Christ, dès là que le monde vous réprouve , MASS. , ib. Resp. hum.
Dès là qu'elle dépend de sa conscience, il faut.... , J. J. ROUSS. , Ém. V
Dès là qu'il [Dieu] existe, il est nécessaire que son existence remplisse tout l'espace et tous ses ouvrages , VOLT. , Dial. XV, 1
6Dès que, loc. conj. Aussitôt que, quand. Dès qu'on se sent en colère, il ne faut ni parler, ni agir.
Seigneur, vous serez roi dès que vous voudrez l'être , VOLT. , Brutus, III, 7 Dès aussitôt que, tout aussitôt que.
Dès aussitôt que je comprends quelque chose.... , DESC. , Médit. 5
Cette locution a vieilli.
7Dès que, signifiant puisque. Dès que vous en êtes tombé d'accord, je n'ai plus rien à dire.
Dès que l'homme est l'ouvrage de Dieu, l'homme ne peut plus vivre que conformément à la volonté de son auteur ; et dès que Dieu a fait de l'homme son ouvrage et son ouvrage le plus parfait, il n'a pu le laisser vivre au hasard sur la terre , MASS. , Car. Évid. de la loi.
XIe s.
Dès or [il] comence li conseils que mal prist , Ch. de Rol. XI
Dès les apostres ne fut hom tel prophete , ib. CLXIV
[Des pechés] Que je ai fait dès l'hore que nés [je] fu , ib. CLXXII
XIIe s.
Dès les porz d'Aspre de ci qu'en Durestant , Ronc. p. 39
Dès le matin jusqu'à soleil couchant , ib. p. 68
Li clers fut sages dès qu'il issi d'enfance , ib. p. 165
Bien [je] cuidai vivre sans amour Dès ore en pais tout mon aé [âge] , Couci, III
Qu'il s'en prennent à mon maistre d'Oisi Qui m'a apris à chanter dès enfance , QUESNES , Romancero, p. 98
Dès le mont St Michiel jusqu'à Chastel-Landon , Sax. XX
XIIIe s.
Toute ceste navie vous tenrons nous pour un an, dès le jor que nous du port de Venise departirons , VILLEH. , XIV
Uns miens amis me vint dès ersoir acointer , Berte, X
Par la forest du Mans, dès qu'il fu ajourné [jour] , ib. XLV
Dès lors, se je le fusse [si j'étais Berte], l'eüssé-je gehi [avoué] , ib. CXVIII
Dame, par Diex, se ge peüsse, Volentiers vostre grace eüsse, Dès lors que au sentier entrasse, Bel acueil de prison getasse, Qui leens est emprisonnés , la Rose, 10275
Et aussi dès avant qu'il soient semé, li gaaignage de teres est contés pour muebles , BEAUMANOIR , XXIII, 4
Dès là nous alames en Ausonne [Auxonne] , JOINV. , 210
Et en alames à tout nostre hernoiz que nous avions fait mettre dès Ausone jusques à Lyon , JOINV. , ib.
Dès illec en avant [dorénavant] fu mon prestre bien cogneu en l'ost, et le monstroient l'un à l'autre , JOINV. , ib. 231
Il vouloit que dès lors en avant feussent tout un , JOINV. , ib. 260
XIVe s.
Dès ce que l'enfant est né, il se delette à gouter le laict de sa nourrice , ORESME , Eth. 39
Et dès maintenant peut asses aparoir quele chose est science , ORESME , ib. 173
XVe s.
Et aussi messire Charles de Behaigne son fils, qui dès lors s'appeloit roi d'Allemaigne, et en estoit roi notoirement.... , FROISS. , I, I, 269
Le lendemain dès ce qu'il fut arrivé , COMM. , I, 2
Dès ce qu'ils vindrent à la riviere , COMM. , I, 6
Le desir que le roy avoit dès longtemps , COMM. , IV, 7
XVIe s.
Dès lors retint et donna le droict nom De la pucelle à ses flustes rurales , MAROT , IV, 51
Pantagruel, lequel j'ay servy à gaiges dès ce que je feus hors de paige jusques à present , RAB. , Pant. II, Prol.
Je me suis dez tousjours entretenu des imaginations de.... , MONT. , I, 77
Dez la premiere nuict d'aprèz ses oblations , MONT. , I, 96
Dez sa tendre enfance , MONT. , I, 164
Elle eut tel remords, que, dès lors en là, elle ferma la porte à tous ses amoureux. - Et dès l'heure [le roi] lui donna l'estat de procureur general , DESPER. , Contes, VI
Les variables accidens que la vieillesse du temps a produits dès et depuis l'origine du monde , AMYOT , Préf. XIV, 42
Ces cimens resistent à l'eau dès incontinent estre posés , O. DE SERRES , 768
Berry, drès (je vois beaucoup de personnes qui sont en cette prononciation : drès que je serai en état, remarque Marg. Buffet, Observ. p. 133, 1668) ; bourguig. dos ici, dès ici ; provenç. des, dès, des que, deis que, dès que ; anc. espagn. des que, dès que ; du latin de-ex, double préposition, comme dans, qui représente de-intus. La conjonction com posée dès que est une ellipse pour dès ce que, comme on le voit par l'historique.