dernierement

Prononciation : dèr-niê-re-man
Nature : adv.

Depuis peu de temps, récemment. Il a dit dernièrement que....
La comète de dernièrement ne me fut guère moins funeste qu'à l'empereur Rodolphe , BALZ. , liv. II, lett. 1 Cet emploi de la préposition de avec un adverbe de ce genre est tout à fait fautif ; ces adverbes-là ne se prennent jamais substantivement.
XIIIe s.
Et avint après ce que le [la] feme, derrainement espousée du chevalier, morut , BEAUMANOIR , XVIII, 18
XVe s.
Et dit comment il s'estoit mis en saisine et possession de la duché de Bretagne qui eschue lui estoit par la possession du duc son frere, dernierement trespassé , FROISS. , I, I, 152
XVIe s.
Je veis dernierement [il y a peu de temps] que.... , MONT. , I, 26
Il debvroit commencer par soy.... secondement pour son fils, et dernierement pour l'estrangier , MONT. , IV, 46
Ne sçais tu pas bien, Munatius, que tu ne fus pas dernierement absoulz en jugement pour ton innocence, mais.... , AMYOT , Cicéron, 30
Dernière, et le suffixe ment ; picard, darainement ; bourguig. darèrement.