DERECHEF

Prononciation : de-re-chef
Nature : adv.

De nouveau, une seconde fois.
Irai-je derechef les dieux sollicitant ? , RÉGNIER , Élég. IV
Leurs six petites poches [des cavités du coeur] se referment, et les cinq de la veine cave et de l'artère veineuse se rouvrent et donnent passage à deux autres gouttes qui font derechef enfler le coeur , DESC. , Méth. V, 6
Mais derechef je veux ne rien approfondir , CORN. , Attila, I, 2
Derechef jugez mieux de la même vertu , CORN. , Théodore, IV, 6
Ou derechef j'atteste Le souverain pouvoir de la troupe céleste , CORN. , Hor. IV, 1
Les voilà donc derechef en chemin , LA FONT. , Herm.
Me voilà saisi derechef D'étonnement et d'épouvante , LA FONT. , Fabl. I, 12
La victime innocente que mes crimes ont derechef immolée , CHATEAUB. , Mart. 135 Encore une fois.
Derechef, veuillez être discret , MOL. , Éc. des f. I, 6
XIIe s.
Cest regne [pays] [les Normands] aveient eisillié [ruiné] ; Or de rechef sunt repairié à destruire le remanant , BENOÎT , I, V. 1935
Lores m'estut de rechief comencer , Ronc. p. 164
Derechief Achimas parlad à Joab, si li dist : quels mals est, si jo en vois [vais] après ensi ? , Rois, 188
XIIIe s.
Derechief, les autres prevoz, les baillifs et les serjans jureront que il garderont loialment nos rentes et nos droiz , JOINV. , 294
Le roy et nous qui estions avec li demourez, si comme Dieu voult, feismes voille derechief , JOINV. , 213
Adont [il] li dist tot de rekief , Fl. et Blanchef. 1939
XIVe s.
Or retournons de rechef au bien de quoy nous queirons et disons.... , ORESME , Eth. VII, 13
XVe s.
De rechief commanda ledit duc que.... , COMM. , V, 6
De, re indiquant retour, et chef, dans le sens de tête, bout, extrémité.