DENTELURE

Prononciation : dan-te-lu-r'
Nature : s. f.

1Ouvrage de sculpture fait en forme de dents. 2Découpure en forme de dents.
Au bord de la partie éclairée du disque lunaire, les montagnes se présentent sous la forme d'une dentelure qui s'étend au delà de la ligne de lumière , LAPLACE , Exp. I, 4
Leurs dentelures [des monts] se traçaient avec une pureté extraordinaire sur le ciel , CHATEAUB. , Italie, 11
Les limites des rivages de la Provence sont circonscrites dans un cercle de même rayon que celui qui enferme les dentelures des rives occidentales de la Corse , VILLENEUVE-FLAYOSC , Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 200 Terme de botanique. Dentelures, dents en scie, c'est-à-dire aiguës et dirigées vers le sommet de l'organe denté.
XVIe s.
Les dentelures des rochers , D'AUB. , Hist. III, 406
Des parapets de quatre pieds de gasons et de motines qui se flanquoient par leurs dantelures , D'AUB. , ib. I, 20
Denteler.