DENTAIRE

Prononciation : dan-tê-r'
Nature : adj.

Qui appartient, qui a rapport aux dents. Terme d'anatomie. Canaux ou conduits dentaires, canaux osseux qui livrent passage aux vaisseaux et nerfs dentaires. Noyau dentaire, nom donné à la papille ou pulpe dentaire, qui est centrale et sur laquelle la dent se moule. Arcade dentaire, réunion de la série des dents, décrivant toujours une ligne plus ou moins courbe. Cavité dentaire, cavité existant dans toutes les dents peu éloignées de l'époque de leur éruption et contenant la pulpe dentaire. Terme de vétérinaire. Cul-de-sac ou cornet dentaire, cavité existant à la surface de frottement des incisives, des solipèdes, qui disparaît par suite de l'usure de la dent, et dont la disparition est un des signes utilisés pour la connaissance de l'âge. Terme de zoologie. Formule dentaire, disposition de chiffres adoptée pour indiquer d'une manière abrégée le nombre des dents de chaque espèce, chez les mammifères ; exemple : formule dentaire du cheval : inc. 6/6, can. 11/ 11, mol. 66/ 66 = 40; c'est-à-dire 12 incisives, 6 en haut, 6 en bas ; 4 canines, en haut 1 à droite et 1 à gauche, en bas 1 à droite et 1 à gauche ; 24 molaires, en haut 6 à droite et 6 à gauche, en bas 6 à droite et 6 à gauche. Lat. dentarius, de dens, dent. Terme de botanique. Genre de plantes crucifères, ainsi nommées parce que les racines en sont dentées, dont trois espèces dentaria pinnata, Lamarck, dentaria pentaphyllos, L., et dentaria bulbifera, L., ont été regardées comme carminatives et vulnéraires. Dentaire 1.