DEMAIN

Prononciation : de-min
Nature : adv. de temps

1Au jour qui suit immédiatement celui où l'on est. Je vous attends demain. Venez demain. Demain nous nous verrons.
Qui sait si nous serons demain ? , RAC. , Athal. II, 9 Il est demain fête, le jour de demain est un jour de fête. Quelle fête est-il demain ? Demain se dit quelquefois pour sans tarder, incontinent.
S'il était possible qu'elle [l'Encyclopédie] s'imprimât dans le pays étranger en continuant, comme de raison, à se faire à Paris, je reprendrais demain mon travail ; mais le gouvernement n'y consentira jamais , D'ALEMB. , Lett. à Voltaire, 28 janv. 1757
2S. m.
Demain qu'aura-t-il de moins rude ? As-tu ce terme dans ta main ? Et vois-tu quelque certitude D'arriver jusqu'à ce demain ? , CORN. , Imit. I, 23
Qui a vécu un seul jour a vécu un siècle ; rien ne ressemble plus à aujourd'hui que demain , LA BRUY. , XVI
Ce n'est plus ce demain d'une âme lâche qui fuit toujours sa conversion ; aujourd'hui, aujourd'hui , FÉN. , t. XVIII, p. 122
3Demain devenu substantif se construit avec diverses prépositions. Avec la préposition à. À demain, nous causerons plus longuement. Remettre à demain, renvoyer au jour suivant, et, par extension, à un temps indéterminé.
Ne remettons pas à demain à savoir ce que c'est que le bonheur , DIDER. , Opin. des anc. phil. (épicuréisme).
À demain les affaires, aujourd'hui ne songeons qu'au plaisir, et renvoyons à demain les affaires, les occupations, les soucis. Jusqu'à demain, jusqu'au jour suivant. Vous resterez ici jusqu'à demain. Fig. et familièrement, jusqu'à demain, tant de temps qu'on voudra, quand il s'agit d'une chose qui doit se terminer très promptement.
Cherchassiez-vous jusqu'à demain.... , SCARRON , Virg. trav. VI
4Avec la préposition de. À compter de demain. De demain en huit, de demain en quinze, de demain en trois semaines, en comptant, à partir du jour de demain, huit jours, quinze jours, trois semaines.
Je compte que ce ne sera que de demain en huit que je vous verrai , MAINTENON , Lett. au card. de Noailles, 5 janv. 1706
D'ici à demain, de l'heure présente jusqu'au jour suivant. D'ici à demain nous finirons nos comptes. Fig.
et familièrement, d'ici à demain, depuis l'heure présente jusqu'à un temps illimité, sans discontinuer, Il soutiendra l'intérêt de son frère ; il est hardi, il est heureux ; vous vous donnez de la considération les uns aux autres ; je parlerais d'ici à demain là-dessus , SÉV. , 183
5Avec la préposition pour. Assez de choses se font pour demain, assez de soins se prennent pour l'économie des affaires humaines. STAËL, Corinne, X, 5. Aujourd'hui pour demain, d'un moment à l'autre, à l'improviste. 6Il se dit avec indétermination d'une époque qui en suit une autre de fort près ; dans ce cas on l'oppose souvent à aujourd'hui.
Aujourd'hui dans le trône et demain dans la boue , CORN. , Polyeucte, IV, 3
Aujourd'hui dans un casque et demain dans un froc , BOILEAU , Sat. VIII
S'il ne meurt aujourd'hui, je puis l'aimer demain , RAC. , Androm. IV, 3
Aujourd'hui votre époux, il faut partir demain , RAC. , Mithr. II, 4
Aujourd'hui nous lui jurons [à Dieu] un attachement inviolable, et demain nous secouons le joug et nous révoltons , BOURDAL. , Exhort. sur le couronnement de J. C.
1. On dit également demain matin et demain au matin. 2. Molière a dit demain jour : Et tu m'avais prié même que mon retour T'y souffrît en repos jusques à demain jour, Éc. des maris, III, 2. 3. Demain, représentant le latin de mane, de matin, est, d'origine, un adverbe, qui est devenu facilement un substantif, à cause de sa signification. XIe s.
Ainz demain nuit, bele en iert l'amendise , Ch. de Rol. XXXVIII
XIIe s.
Trouver [il] le puet demein ainz la vesprée , Ronc. p. 122
De rechief al demain truverent Dagon à terre, gisant devant l'arche , Rois, 17
Là se logerent li chevalier vaillant Desqu'al demain, à l'aube aparissant , Raoul de C. 50
XIIIe s.
Or [elle] le m'a fait tolir, Diex lui doint mal demain ! , Berte, LXXIII
Et quant che vint au demain que li solaus fu levés , H. DE VALENC. , 11
Trahie ont cele [cette dame] li demain, Et li respit et li atente , Lai du conseil
Atant ont lessié le pledier Jusqu'au demain à l'esclairier , Ren. 17584
Ne puis vivre dusqu'à demain, Se n'est pas vostre volenté , la Rose, 1915
Et nous n'avons point de demain ; Quar li termes vient et aprouche, Que la mort nous clorra la bouche , RUTEB. , 97
XVe s.
Car leurs regnes perdent par cas soudain Roy terrien ; l'un fait à l'autre effroy, Et par pechié n'ont rien d'ui à demain , E. DESCH. , De l'amour de Dieu.
XVIe s.
Que il se delibere de me festoyer demain sus le midy , RAB. , Pant. II, 28
Et un autre demain, il lui apprint le nom des drogues les plus vulgaires , DESPER. , Contes, LXI
Provenç. deman, dema ; catal. demé ; ital. dimane, domane ; du latin de, et mane, matin. DEMAIN. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
Bien disent : " Je payerai demain. " Mais ce demain ne vient jamais , Rec. de farces, etc. Paris, 1859, p. 136